Rechercher

14·12 - Des habits qui font sens

L'industrie de la mode est l'une des plus polluantes au monde. Elle est à l'origine de 8% des émissions de gaz à effet de serre mondiales. L'industrie textile participe aussi à la pollution des eaux et consomme une grande quantité de matières premières pour fabriquer des habits à l'obsolescence programmée.


Résultat, en Suisse nous achetons dix kilos de vêtements par année !


Une consommation responsable c'est donc d'abord une prise de conscience :

A-t-on vraiment besoin de ce vêtement ? Sait-on qui l'a produit et dans quelles conditions ?

© Illustration: KEYSTONE


Bonne nouvelle, de plus en plus d'initiatives pour une mode éthique et durable sont développées en Suisse (on en partage quelques-unes avec vous) :


Laboratoire

Avec son concept RE/ (RE/penser, RE/agir, RE/unir, RE/valoriser), laboratoire cherche des solutions pour travailler de manière réfléchie, durable, consciente et éthique. Le label est composé de séries limitées utilisant uniquement des tissus et ressources existantes, notamment des pièces de collections passées. Dans sa boutique lausannoise, Laboratoire présente aussi plusieurs créateurs suisses éco-responsables. Et vous pouvez aussi participer à des ateliers pour apprendre à réparer vos vêtements.


NIKIN

Cette marque argovienne a pour objectif de rendre la mode équitable et durable accessible à tous. En plus de proposer des vêtements respectueux de l'environnement et équitable, Nikin accorde une grande importance à l'aspect social, et travaille avec des ateliers protégés. Par ailleurs, la marque plante un arbre pour chaque produit acheté, apportant ainsi son modeste soutient à la lutte contre la déforestation.


ECOLABO

Ecolabo c'est une plateforme en ligne qui s'est donné pour mission de donner de la visibilité à des petites marques proposant des produits éthiques et durable, ayant un impact réduit sur la planète et sur notre santé.


Et vous trouverez certainement aussi votre bonheur dans une friperie!



Demain on vous parle d'agriculture contractuelle.

0 vue

© 2018 par Bio-Éco · conseil et stratégie