Rechercher

03·12 - On passe à table

Mis à jour : 4 déc. 2019

"Ce que nous mangeons et buvons agit sur notre bien-être et sur notre santé, tout en influençant l’environnement, la société et l’économie". C'est ce que rappelle Lunch-Idée, projet pilote qui s’engage pour une culture culinaire saine et durable.

  • En Suisse, 28% de l'impact environnemental est dû à l’alimentation;

  • Chaque année un tiers des denrées alimentaires produites sont gaspillées;

  • Toujours plus de personnes souffrent de pathologies liées à la nutrition.

Nous mangeons trois fois plus de viande que ce qui est recommandé, et une tasse entière de sucre par jour et par personne.


En fonction de nos choix alimentaires, nous pouvons toutefois réduire de 50% l'impact environnemental lié à notre alimentation! Pour nous inviter à combiner plaisir, santé, conscience environnementale et responsabilité, les restaurants partenaires du projet Lunch-Idée proposent des repas savoureux liés chaque mois à un nouveau thème important pour une alimentation saine et durable. Les clients profitent d’un délicieux menu et reçoivent des idées et des informations, qui incitent à la réflexion et à l’action.


Trois restaurants y participent en Suisse romande.


© Illustration: Studio Roth & Maerchy, 2018


Le bien manger c'est aussi le credo du mouvement Slow Food, qui a pour objectifs "d’empêcher la disparition des cultures et traditions alimentaires locales, d’intéresser de nouveau les gens à l’origine de leur nourriture et à son goût, et d’informer sur les incidences que nos choix alimentaires quotidiens peuvent avoir sur les habitudes alimentaires dans d’autres régions du monde". Slow Food a notamment lancé l’Alliance des Chefs, un réseau mondial de restaurateurs qui défendent la diversité biologique en s'approvisionnant auprès de producteurs artisanaux et en proposant sur leur carte un maximum de produits locaux et saisonniers.


En Suisse, l'objectif pour 2020 est d'arriver à fédérer 90 restaurateurs autour de ce projet (ils sont une cinquantaine actuellement).

Avec nos choix alimentaires, nous avons le pouvoir de voter trois fois par jour. A nous de faire les bons choix.



Demain on parcourt la Suisse pour recueillir des documents musicaux du passé.

0 vue

© 2018 par Bio-Éco · conseil et stratégie